Auto_468x60.gif

Les actualités Citroën 

Comparatif Citroën C5 Aircross - Peugeot 3008



Le nouveau SUV de Citroën, le C5 Aircross, affronte le Peugeot 3008 lors de ce premier match statique. Look, espace à bord, modularité, coffre : le Citroën dispose-t-il des arguments nécessaires pour faire vaciller le leader du segment en France ?

Jusqu’ici, Citroën s’était principalement concentré sur les monospaces. Le constructeur a revu sa position et a lancé dans le même temps le C3 Aircross et le C5 Aircross. Mais ce dernier n'était commercialisé qu'en Chine. Il débarquera en France en décembre 2019 et compte bien semer la zizanie dans un segment très disputé.

D’une longueur de 4,50 m, le C5 Aircross mise avant tout sur l’aspect familial et les côtés pratiques. À son avantage, il dispose d’une belle modularité, d’un grand coffre et peut compter sur ses suspensions à double butée hydraulique pour offrir un très bon confort sur route.

Le Peugeot 3008 est la star du marché des SUV en France. Son design tant intérieur que extérieur plaît et sa présentation est soignée. Il est LE SUV à battre.

Chapitre 1 : Le style 

Lignes douces, absence d’arêtes vives, le nouveau Citroën fait dans la rondeur. Il joue sur les registres de la robustesse et de la douceur, faisant ainsi parfaitement le lien avec les autres modèles de la marque. On retrouve la calandre et les optiques à double étage, les protections latérales Airbump qui, au passage, ont perdu leurs capsules d'air comprimé, et une signature lumineuse familière à l’arrière. Le profil se distingue toutefois par l’arche chromée qui encadrent les vitres de portes.

Le C5 Aircross mise également sur la personnalisation pour se démarquer. Pavillon, barres de toit, cerclages au niveau du bouclier avant et Airbump peuvent bénéficier d’une couleur dissociée de celle de la carrosserie. C’est actuellement le seul de la catégorie des SUV compacts à proposer un tel choix.


Esprit totalement différent pour le 3008. Sportif, voire viril, il arbore un style agressif avec ses optiques avant acérées et ses épaules athlétiques. Pour certains, il en fait trop mais à la vue de son succès, il semble que son design plaise ! Suivant les finitions, il affiche deux faces avant différentes mais, au contraire du Citroën, aucun programme de personnalisation n'est proposé.

Son apparence est également plus chic grâce à de nombreux chromes (calandre, pavillon, bouclier arrière…) et il semble plus compact. Pourtant, ces deux cousins affichent des gabarits similaires.


Chapitre 2 : Les places avant


Comme à l’extérieur, on retrouve l’esprit de robustesse et de douceur à son bord. Cependant, le haut de la planche de bord est un peu massif, un sentiment dû en partie à la taille imposante des aérateurs. La présentation est soignée et Citroën a fait un effort sur l’ambiance intérieure.

Le mobilier est bien agencé avec un écran tactile de 8 pouces placé au-dessus de commandes physiques, pour un accès direct à plusieurs fonctions (verrouillage, volume sonore...). Le conducteur profite d’une dalle numérique de 12,3 pouces (de série ou en option suivant les finitions) avec cinq modes d’affichage. Pratiques au quotidien, les rangements sont nombreux et accueillants. Mention « très bien » à celui qui est placé entre les sièges avant et aux bacs de portières, particulièrement spacieux.

Le C5 Aircross fait le plein côté technologie embarquée, surtout au niveau des aides à la conduite : régulateur adaptatif avec fonction Stop&Go, aide au maintien dans la voie - ce qui en fait un véhicule de conduite autonome de niveau 2 -, recharge par induction, ou encore GPS 3D et fonctionnalités Android auto et Apple CarPlay.

Quant à la position de conduite, le conducteur profite de multiples réglages et surtout de sièges particulièrement confortables. Issus du programme « Advanced Confort », ils profitent d’un moelleux très appréciable, à l’image des modèles des années 90 ! Et, pour enfoncer le clou, les suspensions à double butée hydraulique seront livrées de série sur toutes les versions pour encore plus de confort.

Enfin, le niveau de finition est inégal. Aucun plastique moussé ne recouvre la planche de bord et ceux qui habillent les contre-portes manquent de cachet. En revanche, toutes les commandes sont soignées et la console centrale est valorisante.

Design novateur, petit volant, i-Cockpit, l’univers est ici totalement différent. Pourtant, l’architecture intérieure est identique comme en atteste l’aménagement. Rangements (nombre et volume), commandes de boîte de vitesses et du Grip Control, disposition de l’écran tactile de 8 pouces : les points communs sont nombreux. On retrouve ainsi une ergonomie aussi soignée et un habitacle pratique au quotidien. Petit bémol : suivant la position de conduite adoptée, la jante du volant peut cacher en partie l’affichage.

Les similitudes se retrouvent aussi dans les équipements technologiques : dalle numérique de série avec cinq modes d’affichage différents, régulateur de vitesse avec fonction Stop&Go, aide au maintien dans la voie…

Quant aux sièges, ils n’offrent pas le moelleux de ceux du Citroën mais ils assurent une bonne posture et leur dessin est valorisant. D’ailleurs, l’habitacle du Peugeot est mieux fini. Même si certains ajustages ne sont pas parfaits, les matériaux employés sont d’une qualité supérieure à ceux du C5 Aircross. Ce n’est un hasard puisqu’il est positionné plus haut de gamme que son cousin aux chevrons.


Notre avis Même s’il est difficile de les départager, le 3008 réussit à offrir une planche de bord au design soigné sans renier les aspects pratiques. De plus, sa finition est d’un meilleur niveau.


Chapitre 3 : Aux places arrières

Le nouveau SUV prend clairement des airs de monospace. Inédit dans la catégorie, il bénéficie de trois sièges individuels, de même largeur, coulissant sur 15 cm avec dossiers inclinables. Seul le Skoda Karoq, avec son système VarioFlex, peut presque en dire autant, hormis un siège central moins large.

Grâce à ces sièges modulables, qui combinent les mécanismes d’un Peugeot 5008 à ceux d’un Citroën C3 Aircross, le nouveau SUV va séduire les amateurs de monospace. De plus, l’habitabilité est correcte : garde au toit, espace aux jambes, largeur aux coudes, rien de manque.  Point positif, la sellerie profite du même moelleux qu’à l’avant. Un cas suffisamment rare pour être signalé.

On regrette toutefois que l’assise soit un peu courte et haute, la posture n’est donc pas idéale. Par ailleurs, les passagers des places latérales sont proches des contre-portes, une sensation peu agréable. En revanche, le sentiment de confinement est limité et le toit ouvrant apporte beaucoup de luminosité. 

Ici, pas de sièges individuels et coulissants, il faut se contenter d’une banquette classique. De plus, la sellerie n’est pas aussi moelleuse.  Le 3008 ne peut suivre la comparaison au niveau de la modularité, mais il n’a pas dit son dernier mot. Tout d’abord, il offre autant d’espace à bord que son concurrent. Ensuite, les passagers profitent d’une assise plus longue, moins haute, leur permettant d’obtenir une meilleure posture. Sur de longs trajets, ce détail a son importance. Mais le passager du milieu n'est pas aussi choyé puisque l’assise est trop ferme.

Enfin, la position légèrement plus basse accentue l’effet de confinement. Un sentiment que les enfants n’apprécient guère…


Notre avis Si vous possédez trois enfants, les sièges individuels du Citroën sont mieux adaptés car plus pratiques au quotidien. En revanche, la banquette du 3008 est mieux dessinée pour deux passagers.


Chapitre 4 : Le coffre

Citroën a vu les choses en grand pour son SUV ! Suivant la disposition des sièges individuels, le volume varie de 580 à 720 litres. Ainsi armé, le C5 Aircross ne craint pas les départs en vacances. Un déménagement ? Pas de problème, il peut atteindre 1 630 litres lorsque les sièges sont rabattus, avec à la clé un plancher plat. De plus ses formes carrées sont idéales pour l’utiliser au maximum et il est équipé d’une prise 12V.

Mais cette soute n’a pas que des qualités, son seuil de chargement est trop haut (77 cm) et il dépourvu de commandes situées à l'entrée du coffre afin de rabattre les sièges en un clin d’œil.


Sur ce chapitre, il marque le pas. Son volume de 520 litres est inférieur. Même remarque lorsque la banquette est rabattue : 1 482 litres. Petites consolations : seuil de chargement plus bas (70 cm), présence d'une prise 12V et deux petites manettes permettent de rabattre facilement la banquette.


Notre avis De par son volume conséquent, le coffre est clairement à l’avantage du Citroën.


Chapitre 5 : Moteurs et prix : 

Citroën C5 Aircross Il donne le choix entre quatre moteurs : deux essence PureTech et deux diesels BlueHDi, de 130 et 180 ch dans les deux cas. Côté transmission, les plus petites motorisations seront associées à une boîte mécanique à six rapports, et les plus grosses à la boîte automatique EAT à huit rapports. Le système de motricité renforcé Grip Control vient compenser l’absence de variante à quatre roues motrices. Enfin, une version hybride rechargeable à essence complètera l’offre fin 2019.

Les prix n’ont pas encore été communiqués, mais ils devraient être bien placés. Nous estimons l’entrée de gamme à 25 300 € environ.

Peugeot 3008 Le choix n’est pas plus large pour le 3008 : deux moteurs à essence (130 et 165 ch) et deux diesels (130 et 180 ch) sont au catalogue. Plateforme commune oblige, il partage la même boîte automatique EAT à huit rapports ainsi que le Grip Control. Comme le Citroën, il aura droit à une version hybride rechargeable à essence à l’automne 2019. Mais, elle misera sur la performance avec, à la clé, une puissance de 300 ch et quatre roues motrices.

Volontairement placé plus haut de gamme, son prix de départ est donc plus élevé : 26 300 €.


Notre avis Il est trop tôt pour les départager. Le Citroën sera un peu moins cher, mais nous n’avons pas encore le détail des équipements par finition.



Bilan

En partageant la même plateforme, ces deux SUV ont de nombreux points communs. Moteurs, transmissions, habitabilité et technologie embarquée sont identiques. En revanche, ils ne s’adressent pas à la même clientèle. PSA donne le choix entre deux philosophies différentes du SUV, selon vos goûts et vos critères.


Source : 

http://www.largus.fr/actualite-automobile/le-citroen-c5-aircross-affronte-le-peugeot-3008-9203404.html#ixzz5HlqaetlB

321 views3 comments

Recent Posts

See All

Passionnément Citroën - 2021  - Nous contacter

Clause de non-responsabilité de traduction 

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon