Auto_468x60.gif

Les actualités Citroën 

Comment PSA participe au consortium pour fabriquer des respirateurs ?


Le Groupe PSA est engagé avec d'autres industriels au sein d'un consortium dont l'objectif est de fabriquer, pour Air Liquide, 10 000 respirateurs lourds et légers qui permettront de faire face à l'afflux de la demande.



C'est à la demande du Gouvernement, le 22 Mars dernier, que trois industriels, Schneider Electric, Valeo et PSA se sont regroupés autour d'Air Liquide. Pour répondre à cette demande, des groupes de travail d’une trentaine d’experts se sont réunis pour définir "le plan d’actions nécessaire pour augmenter la production des respirateurs Air Liquide Medical Systems déjà référencés par de nombreux hôpitaux en France et à l’étranger. Ce défi industriel fera également appel à la contribution exceptionnelle de 100 entreprises partenaires pour assurer la fourniture des 300 composants essentiels à la fabrication de ces équipements médicaux" précise PSA.


Concrètement, le Groupe PSA va installer, dans son usine de Poissy, qui fabriquera des composants nécessaires pour des respirateurs qui seront montés par Air Liquide sur son site d'Antony. C'est au total une centaine de salariés volontaires qui travailleront sur le site de Poissy auxquels s'ajoutent cinquante salariés de Vélizy qui iront travailler dans les ateliers d'Air Liquide à Antony.


Yann Vincent, Directeur industriel du Groupe PSA, explique "Ce sera un petit atelier de 1.000 m2 avec du petit matériel de vissage, de contrôle de géométrie et des petits établis que nous installons à partir d'aujourd’hui et jusqu’à la fin de la semaine pour démarrer la production au début de la semaine prochaine" avant de poursuivre "La principale difficulté et aussi le principal atout du groupe PSA est la volonté de faire quelque chose. On se dit que nous avons les compétences techniques, le personnel et l’envie d’aider" . Le Groupe PSA se déclare "dans une position très ouverte et très pro active. Nous voulons aider notre pays" avec l'aide de salariés volontaires qui font partie de la "Réserve PSA" pour lequel le Groupe assure avoir suffisamment de volontaires.


De fait, les syndicats approuvent la démarche. Force Ouvrière déclare dans un communiqué que cette initiative est "une bonne nouvelle et c'est une grande fierté pour l'usine PSA de Poissy et tous ses collaborateurs. Elle traduit l'élan de solidarité et la générosité des salariés de PSA Poissy en cette période si particulière. Pour FO, syndicat majoritaire sur le site, il ne faut pas oublier que la priorité reste d'assurer la sécurité de tous les salariés mobilisés. Le respect des gestes barrières et des consignes et recommandations des autorités sanitaires est impératif. C'est notre responsabilité sociale que de participer à "cet effort de guerre sanitaire". Ce programme va également contribuer à  garantir nos emplois et à assurer au site de Poissy un avenir industriel à la hauteur de ses compétences" Les autres syndicats sont sur la même ligne à l'image de la CFE-CGC qui déclare "Nous accueillons favorablement à cet effort pour la Nation. C’est un signe fort de solidarité et d’engagement pour la Société au sens global du terme. Les salariés qui vont contribuer aux efforts de la lutte du Covid-19 trouvent du sens dans ce projet",nous a dit Anh-Quan Ngyen, délégué syndical central CFE-CGC de PSA.


87 views0 comments

Recent Posts

See All

Passionnément Citroën - 2021  - Nous contacter

Clause de non-responsabilité de traduction 

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon