Auto_468x60.gif

Les actualités Citroën 

Citroën se prépare au Brexit et vise les PME pour maintenir ses ventes


En raison du prochain Brexit prévu le 31 octobre, Citroën se prépare et envisage une baisse des ventes pendant environ deux ans avec une baisse comprise entre 10% et 25%.


Karl Howkins, Directeur de Citroën au Royaume-Uni, annonce «Nous avons déjà traversé des périodes difficiles et nous allons le traverser, mais quel que soit le résultat du Brexit, je pense que nous aurons une autre récession. Je vois donc un marché plus proche des niveaux de 2009, autour de 2 millions."


Afin de conforter ses positions, Citroën vise donc les PME. «Nous devons donc nous concentrer sur ce que nous considérons comme de bonnes affaires: le commerce de détail et les PME qui achètent des voitures et des camionnettes" déclare Karl Howkins. Il poursuit «Nous constatons déjà une pression sur le commerce de détail et la flotte suit généralement. Mais pour nous, le marché des PME est très important. Il existe environ 500 000 PME au Royaume-Uni et ce nombre ne cesse de croître, car les entrepreneurs quittent les plus grandes entreprises pour créer leur propre entreprise. Les PME ont également des employés et nous estimons qu’il est utile de travailler sur des contrats d’affinité.»


Citroën entend maintenir sa part de marché à 3% sans abuser des ventes dites "malsaines". Ainsi, la marque ne souhaite pas dépasser les 7% de marché qu'elle détient sur les loueurs, c'est pourquoi elle souhaite s'attaquer aux PME, segment dans lequel Citroën est très performant notamment sur les neuf premiers mois de l'année où les ventes sont en hausse de près de 10%.


Des tarifs en hausse de 10% ?

Avec la fin du marché unique, des taxes douanières devraient toucher les voitures et celles-ci verraient leurs tarifs augmenter. Citroën s'attend à une hausse de 10% que la marque devra répercuter sur le client final. Pour faciliter cela, elle compte sur la location longue durée ou avec Option d'Achat afin de gommer la hausse des tarifs en les lissant dans la location. Karl Howkins déclare «Les tarifs auront une incidence sur le prix final et, par conséquent, sur les paiements mensuels, qui pourraient augmenter de 30 à 40 £ par mois. Nous pourrions utiliser le financement pour atténuer la hausse des prix avec des intérêts plus bas, mais je pense que les banques pourraient commencer à s’inquiéter. Si les prix doivent augmenter, notre travail dans ce scénario consiste à informer nos revendeurs et nos clients sur ce qui se passe et pourquoi. En fin de compte, l'enjeu collectif est la rentabilité pour nous et nos concessionnaires - mais nous devons nous rappeler que le client est roi. Nous voulons certes un accord sur le Brexit, mais nous voulons également mettre fin à l'incertitude. Pour le moment, nous ne savons pas ce qui se passera après le 31 octobre. »



83 views0 comments

Recent Posts

See All

Passionnément Citroën - 2021  - Nous contacter

Clause de non-responsabilité de traduction 

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon