Auto_468x60.gif

Les actualités Citroën 

A la fonderie de Sept-fons, PSA va pousser les feux sur l'usinage



En parallèle de son activité historique liée à la fonderie, Sept-fons (Allier) pousse les feux sur l’usinage de disques de frein. En place depuis 18 mois, elle emploie près de 20 % de l’effectif.

Maintenir la compétitivité de l’usine de Sept-fons en asseyant notamment l’activité usinage démarrée en septembre 2016.

Concrètement, la fonderie de Dompierre, en parallèle de son activité historique liée à la fabrication de carter cylindre, usine désormais chaque semaine entre 40 et 50.000 disques de frein pleins ou ventilés à destination d’usines françaises et étrangères du groupe PSA.

« Nous souhaitons encore accroître les volumes et envisageons, pour le début de l’année prochaine, d’implanter une ligne d’usinage supplémentaire. Aujourd’hui, nous en avons quatre déjà en production », détaille Olivier Bencteux, directeur depuis le 1er décembre du site PSA de l’Allier où travaillent 517 salariés.

Une volonté de pousser les feux qui s’inscrit dans un contexte de reconfiguration au sein du groupe automobile. « Le rachat d’Opel/Vauxhall par PSA amène à l’utilisation de plateformes PSA par Opel. C’est une opportunité pour nous. L’enjeu est de monter en compétitivité pour aller capter des volumes de disques de freinage aujourd’hui pourvus par des fournisseurs extérieurs. »

En parallèle de cette nouvelle activité, l’usine continue de fondre le carter cylindre, à raison de 10.000 pièces par semaine, dédiée au gros moteur diesel 2 l de PSA, dont la puissance peut aller jusqu’à 180 chevaux. Ils sont destinés à l’usine du groupe de Trémery (Moselle) où sont fabriqués des moteurs et des boîtes de vitesses.

« Les volumes ont beaucoup baissé, mais ces variations sont plutôt liées aux crises de 2008 et de 2011 qu’à la baisse de la demande de moteurs diesel. Aujourd’hui, les volumes sont stables. »

PSA mène une politique d’investissement afin d’augmenter l’efficacité de la partie fonderie. « Notre cubilot (fourneau pour la préparation de la fonte, Ndlr) a une capacité de 28 tonnes à l’heure. Nous visons à optimiser tout le processus de fonderie, afin de pouvoir complètement consommer cette production. » Un fourneau considéré comme un atout puisque moins énergivore que les fours électriques.

Source : 

https://www.lamontagne.fr/moulins/economie/btp-industrie/2018/02/27/a-la-fonderie-de-sept-fons-allier-psa-va-pousser-les-feux-sur-l-usinage_12752937.html

31 views0 comments

Passionnément Citroën - 2021  - Nous contacter

Clause de non-responsabilité de traduction 

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon